Le blindeur à l’escrime : le vilain petit canard de l’épée ?

Le blindeur à l’escrime : le vilain petit canard de l’épée ?

Aujourd’hui, nous voulons vous présenter le profil de jeu tactique le plus détesté à l’épée : le blindeur ! Pourquoi ce dernier est si mal vu à l’escrime et plus particulièrement à l’épée ?

Tout d’abord, nous allons vous fournir une description rapide du blindeur. Suite à celle-ci, vous comprendrez pourquoi nos adhérents n’apprécient pas de perdre contre lui ! Et nous vous l’assurons, nos duels sont souvent endiablés au sein de notre club d’escrime : le CSAG Metz Section Escrime.

Ce dernier, attend patiemment l’attaque malhabile (ou rusée) de son adversaire. Etant donné qu’il ne fait qu’attendre, il peut reculer au bon moment avant de tendre son bras à son tour afin que son adversaire s’empale tout seul sur son épée. Et évidemment, le blindeur donnera tout ce qu’il pourra afin de ne jamais prendre le risque d’avancer vers son adversaire ! Non non non, c’est à l’autre de venir à sa défaite et non l’inverse !

Très énervant (ou très intelligent selon le point de vue), les escrimeurs s’énervent rapidement. D’ailleurs, comme la photo le montre, notre pauvre blindeur mal aimé passe parfois un mauvais quart d’heure … Mais en soit, ce dernier ne fait que vous prouver qu’il ne sert à rien de foncer tête baissé à l’attaque et qu’avec un minimum d’effort, vous pouvez gagner un duel facilement !

Merci à Arnaud Tutin pour la prise photo ainsi qu’à Jean Sébastien et Christophe pour avoir décidé de prouver que les blindeurs, c’est les meilleurs !

Plus tard, nous créerons d’autres articles pour vous présenter les autres profils de jeu tactiques de l’épée. Ces derniers sont : le conquérant, le presseur et le contreur. A chaque fois nous vous fournirons en même temps une petite photo de nos adhérents pour illustrer nos propos. Et viendront par la suite d’autres articles sur la section escrime du CSAG.

Le blindeur en escrime. Le plus détesté de tous les modes de jeu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *